A la Rencontre des idées et des pratiques en psychologie et psychanalyse

Résiliences

"Résiliences,
 réparation, élaboration ou création ?"

      Depuis sa naissance, la psychanalyse n'a cessé d'être adulée ou rejetée. La résilience, que rend possible l'attachement, connaîtra-t-elle le même destin ? La psychanalyse sait décrire les défenses et en faire une psychothérapie. L'attachement sait expliquer comment affronter le fracas et devenir résilient. Pour faire le point des rapports entre résilience et psychanalyse, nous avons invité dix-sept grands noms de la psychanalyse actuelle à prendre position. Ils montrent comment la résilience a été mise au monde par la pratique psychanalytique adossée sur la théorie éthologique de l'attachement et interpellée par les traumatisés qui ont pu évoluer favorablement.

     La résilience n'est pas une notion globale ou uniforme, elle présente de multiples facettes. C'est
pourquoi nous vous proposons un pluriel pour l'explorer et tenter de mieux la cerner car la
controverse sinon la dérive sur ce sujet agite actuellement le monde thérapeutique.

Selon Boris Cyrulnik "Il faut comprendre et agir pour enclencher un processus de résilience. Quand
l’un des deux facteurs manque, la résilience ne se tricote pas et le trouble s’installe. Comprendre sans
agir est propice à l’angoisse. Et agir sans comprendre fabrique des délinquants. Selon Serge Tisseron
cette notion "est ambiguë, car elle semble masquer la grande variété des mécanismes de défense
destinés à lutter contre les conséquences d’un traumatisme ainsi que le caractère toujours extrêmement
fragile des défenses développées pour y faire face".

Ainsi la résilience serait-elle une recette miracle ou une réelle capacité de chacun à s’épanouir malgré
le poids d’un traumatisme ? S'agit-il d'un état ou d'un processus ? D'un mécanisme de défense inné
ou acquis ? D'une méthode comportementale ou d’une thérapie ? À mener seul ou avec l'aide d'un
tuteur de résilience ? Apanage seulement de la jeunesse ou bien possible à tout âge ? Serait-ce un mot
magique survalorisant ceux qui ont survécu à un traumatisme en même temps qu’il donnerait du rêve
à ceux qui, dans des difficultés graves peuvent espérer guérir par leurs seules ressources ?

D'autre part, la résilience ressort-elle du scientifique ou bien du moral dans la mesure où "l’amour"
et la compassion semblent y jouer un rôle primordial au détriment du travail scientifique sur
l’Inconscient ? Et n’emprunte-t-elle pas à la psychanalyse certains concepts dans leur seul aspect
positif et structurant ?

Enfin, peut-on en tirer des outils thérapeutiques voire même pédagogiques où à la traditionnelle "prise
en charge" se substituerait une approche valorisant les ressources de vie, les potentialités de l’individu
et de son environnement en développant "l’espoir" sous forme de réparation, d'élaboration ou de création ?

Avec la participation de

Joyce AÏN, Psychanalyste, Membre de la Société Psychanalytique de Paris, Présidente de Car&Med.
Catherine AMOYAL, Chef de Secteur de Psychiatrie à l'Hôpital Marchant de Toulouse.
Rachid BENNEGADI, Psychiatre, Psychanalyste, Directeur du Centre Françoise Minkowska, Paris
Boris CYRULNIK,
neuropsychiatre, directeur d'enseignement à l'université de Toulon
Michel DELAGE, Psychiatre Thérapeute systémique à Toulon
Alain GERARD, Philosophe, Ancien Président du GREP Midi Pyrénées
Bernard GOLSE, Pédopsychiatre Psychanalyste, Chef de Service à l'Hopital Necker, les Enfants Malades
Philippe GUTTON, Psychiatre Psychanalyste,Directeur du GREUPP
Sylvain MISSONNIER, Psychanalyste Inscrit à l'Institut de Psychanalyse de la
Société Psychanalytique de Paris
Gérard OSTERMANN, Psychiatre psychothérapeute à Bordeaux
Gérard PIRLOT,  Psychiatre,
Psychanalyste, Membre de la Société Psychanalytique de Paris.
Alain ROUCOULES, Psychothérapeute, Formateur, Directeur des études de l'Institut St Simon.
Bernard UGEUX, Directeur de l'Institut de Science et de Théologie des Religions de Toulouse
Serge TISSERON, Psychiatre Psychanalyste à Paris


haut de page La Source - 26 chemin du Bessayré - 31240 SAINT JEAN
Tél. (33) 05.61.74.23.74 / Fax : (33) 05.61.74.44.52 / Mail :